[Lu sur le Web] Faut-il créer des éléphants roses ?

Extrait de l’article « Roux, un savant sans foi ni loi, cherche à fabriquer des animaux génétiquement modifiés. L’apprenti sorcier veut démontrer que la vie serait moins ennuyeuse si l’on était tous un peu plus roses et si on pouvait briller dans le noir.

Comment faites-vous pour créer un batracien aux couleurs du Stabilo rose rose fluo? Vous fourrez dans le spermato du crapaud quelques grammes de pigment de derrière de singe (le mandrill) et ajoutez une pincée de luciférine, prélevée sur un ver luisant. C’est ce que fait Roux, qui est à la génétique ce que Jeff Koons est à l’art contemporain, avec un bébé éléphant. Et ça marche.

C’est à se demander où Martin Suter va chercher les idées de ses livres. L’auteur de «Small World» fait songer à Emmett Brown, le professeur excentrique de «Retour vers le futur». Sauf que les facéties les plus dingues ne l’intéressent que si elles possèdent une assise scientifique solide. Le génome des animaux à trompe n’a pas de secret pour lui, ni leurs habitudes alimentaires. Il veut frapper un grand coup. Créer un éléphant rose, minuscule de surcroît, pourrait lui assurer une gloire universelle ».

Lire la suite sur bibliobs.nouvelobs.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *