[Lu sur le Web] Pourquoi trinque-t-on ? Il faut remonter au Moyen Age pour comprendre ce rituel.

Extrait  de l’article « Impossible d’y couper. A chaque Noël, on y a droit : on entrechoque les verres dans un rire gras, bouffis dans nos pull-overs bonhomme de neige, trop pressés de goûter la cuvée dont tonton nous a rebattu les oreilles pendant l’apéro. Il y a toujours un petit malin pour nous y reprendre : «Normalement, c’est dans les yeux !» Et attention, il faut que le verre tinte…

Pourquoi tant de simagrées pour siffler son breuvage ? Il faut remonter au Moyen Age pour comprendre ce rituel. A l’époque, pour s’assurer que leur compagnon de beuverie n’avait pas glissé quelque poison dans leur boisson, les grands seigneurs frappaient à tour de rôle leur verre contre celui de l’autre buveur, suffisamment fort pour qu’un peu de liquide tombe dans son récipient. Et pour garantir sa bonne foi, chacun prenait une gorgée tout en regardant l’autre dans les yeux ».

Lire la suite de l’article sur liberation.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *