[Lu sur le Web] Slut-shamer Melania Trump, c’est ni plus ni moins faire du Trump.

Extrait de l’article « Le photomontage a déboulé sur Twitter quelques jours à peine après l’élection de Donald Trump à la Maison-Blanche. D’abord sur des comptes américains, puis sur celui de twittos français, tout fiérots.

Le sous-texte n’aura échappé à personne: il s’agit bien de décrire la nouvelle première dame comme une grosse cochonne qui fait rien qu’à montrer ses seins. Et le procédé a un nom, c’est du slut-shaming pur jus, mais qui se pare cette fois des oripeaux de la critique politique. Ainsi, rappeler que la seconde épouse de Donald Trump est un ex-mannequin, ayant parfois posé pour des photos très suggestives serait supposément devenu une manière efficace de protester contre son populiste de mari.

Tabloïd

Précisons d’ailleurs que cette manœuvre avait commencé dès la campagne pour les primaires du camp républicain. C’est dire si elle a été efficace. Les supporters de Ted Cruz avaient publié une photo de Melania Trump nue, alanguie sur un manteau de fourrure, encadrée du texte suivant:

«Voici Melania Trump, votre prochaine première dame.»

L’objectif était de convaincre les Mormons de l’Utah et de l’Arizona qu’ils ne pouvaient décemment pas élire un homme dont l’épouse a à ce point défié la modestie vestimentaire et la pudeur chères à leur cœur ».

Lire la suite sur slate.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *