[Lu sur le Web] Leonard Cohen, le poète zen

Extrait de l’article « Pendant vingt-cinq ans, Leonard Cohen a passé beaucoup de temps à méditer au centre zen du Mount Baldy, dirigé par son vieil ami Sasaki Roshi, grand maître, toujours partant pour une bonne biture. Un jour de 1999, le poète chanteur est redescendu de la montagne. Un cycle était bouclé. Rien à expliquer.

Dans « Ma vie en robe de moine », un des premiers poèmes du «Livre du désir», Leonard Cohen dit tout ça très bien:

Au bout d’un moment
On ne sait plus dire
Si c’est le manque d’une femme
Ou le besoin d’une cigarette
Et plus tard si c’est la nuit
Ou bien le jour
Et puis soudain on sait l’heure
On s’habille
On rentre chez soi
On allume
On se marie.»

Ce livre poèmes, textes libres, dessins et gravures mêlés -, on l’attendait depuis le «Livre de miséricorde» paru en 1985. Ca valait le coup de patienter.

Lire la suite sur Nouvelobs.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *