[Lu sur le Web] Trump, Poutine, Brexit… Le scénario catastrophe d’un cataclysme historique est en marche

Extrait de l’article « Nous venons d’entamer un nouveau cycle de catastrophes historiques et, comme d’habitude, nous allons garder la tête dans le sable jusqu’à ce qu’il soit trop tard.

L’auteur et chercheur Tobias Stone, archéologue, historien et auteur, invite, dans un article publié en juillet dans Medium.com, à prendre un peu de recul sur toutes les catastrophes isolées qui sont en train de nous tomber dessus. De l’autre côté de l’Atlantique, Trump. Ici, le Brexit. Pas très loin, Poutine. Et puis Erdogan, aussi. Il explique pourquoi ce que nous considérons comme des calamités distinctes les unes des autres apparaîtront, pour les historiens de l’avenir, comme une série d’événements liés qui déboucheront sur le cataclysme qui ne manquera pas de réduire notre monde en miettes.

Tobias Stone prend l’exemple de la Première Guerre mondiale: en juin 1914, personne ne se doutait qu’un micro-événement tel que l’assassinat d’un archiduc autrichien déclencherait un processus débouchant sur la mort de 17 millions de personnes. D’un point de vue local, avance-t-il, ceux qui vivent au cœur des événements déclencheurs ne peuvent se douter de ses conséquences à grande échelle.

Or, l’histoire humaine est faite de cycles catastrophiques qui se répètent inlassablement. Qu’il s’agisse de la chute de l’Empire romain, de la Grande Peste, de la Guerre de Trente ans, de la Shoah…. pour les humains qui le vivent de l’intérieur, c’est à chaque fois la fin du monde. Florence pendant la Grande Peste, dit-il, était une parfaite représentation de l’enfer. Et pourtant après chaque cataclysme, auto-infligé ou non, les humains reprennent le dessus, continuent, avancent et, le plus souvent, progressent ».

Lire l’intégralité sur Slate.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *