[Lu sur le Web] Obama 2016, l’impossible troisième campagne

Extrait de l’article « Les Constitutions protègent les démocraties, mais elles font aussi pleurer les enfants. Dans une vidéo devenue virale le week-end dernier, une mère de famille expliquait à son fils que les États-Unis étaient obligés de se choisir un nouveau président et qu’Obama ne serait plus à la Maison-Blanche l’an prochain. Pleurs du petit garçon.

Sans aller jusqu’aux larmes, de nombreux internautes partagent ces derniers mois sur Twitter leur nostalgie de voir s’en aller l’actuel occupant de la Maison-Blanche, généralement sous la forme de cinq lettre et quatre chiffres, le hashtag d’une campagne qui n’a jamais existé: #Obama2016. Un phénomène en miroir de celui des chroniqueurs conspirationnistes qui annoncent régulièrement, contre toute évidence, qu’Obama a un plan pour se maintenir au pouvoir: faire inculper Hillary Clinton entre sa victoire et son investiture« .

A lire sur Slate.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *