[Lu sur le Web] Brexit : Londres choisit la manière forte

Extrait de l’article « Theresa May est enfin sortie du bois à l’occasion du congrès des conservateurs, le 2 octobre, à Birmingham. Après l’exégèse de son discours, une vérité s’impose : la Première ministre britannique a décidé d’opter pour le Brexit dur (hard). Autrement dit, la résidente du 10 Downing Street, qui compte déclencher la procédure de divorce d’ici à fin mars 2017, ne marchandera par l’ouverture de ses frontières avec l’Union européenne. Dans un discours aux trémolos souverainistes, Theresa May a confirmé qu’elle comptait mettre fin à la libre entrée des Européens dans le Royaume-Uni. « Le gouvernement applique enfin les mesures que je réclame depuis des années ! » se félicite Alan Sked, professeur d’histoire à la London School of Economics et fondateur du parti nationaliste UKIP, avec lequel il a pris récemment ses distances ».

 

Lire la suite sur Challenges.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *