[Lu sur le Web] Netflix, le nouveau « soft power » d’Hollywood

Extrait de l’article « Et voilà Manbang, traduisez « Partout ». Jamais un service de vidéo à la demande par abonnement (SVOD) n’aura aussi mal porté son nom. Et pour cause. Manbang n’est accessible que dans un seul pays et pour tout juste un millier d’utilisateurs.

En effet, la Corée du Nord figure parmi les nations les moins connectées du monde. Sans compter que les programmes disponibles ont été préalablement passés à la moulinette par l’instance de censure du despote, Kim Jong-un. Un brin ironique,Reed Hastings, le cofondateur de Netflix, n’a pas manqué de relayer sur sa page Facebook l’arrivée de ce concurrent à la fin août.

A Lire sur Lexpress.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *