[Lu sur le Web] Thomas Sankara, la fascination d’une figure devenue «patrimoine africain»

Extrait de l’article « Il est arrivé au pouvoir par un coup d’Etat en 1983. Thomas Sankara n’avait que 33 ans. Son règne n’a duré que 4 ans. Il fut emporté à son tour par un coup d’Etat sanglant mené par son fidèle compagnon Blaise Compaoré le 15 octobre 1987. Pendant de longues années, son frère d’armes s’est efforcé, en vain, de brouiller l’image du jeune capitaine qu’il accusait d’avoir trahi la révolution. Peine perdue. Thomas Sankara fascine toujours, près de 30 ans après sa mort.

«Si Sankara avait été là aujourd’hui, il épouserait la cause de la jeunesse burkinabè en lutte pour son émancipation, il serait aux côtés des Noirs américains qui se battent contre les assassinats de la police américaine et il serait aux côtés des femmes qui font front contre leur asservissement.» Ainsi témoigne le sociologue burundais David Gakunzi, interrogé par l’AFP.

A Lire sur Geopolis.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *