[Lu sur le Web] L’ère de la «post-vérité»: ou le mensonge comme ligne politique

Extrait de l’article « Quand Donald Trump, le candidat républicain à la présidentielle, affirmait récemment que le président Barack Obama “est le créateur” de l’État islamique et Hillary Clinton, la candidate démocrate, la “co-créatrice”, même ses soutiens fermes sont restés perplexes. Il ne l’entendait certainement pas au sens littéral ? L’animateur de radio conservateur Hugh Hewitt suggère que peut-être voulait-il dire que le retrait trop rapide de l’administration Obama d’Irak “avait créé le vide” que les terroristes ont alors exploité ? »

Lire l’intégralité de l’article sur Lenouveleconomiste.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *