[Politique] Alain Juppé a gagné la bataille de l’organisation va-t-il perdre celle du contenu ?

La mise en place juridique et matériel de la primaire de la droite et du centre se déroule de la meilleure des manières possibles pour ceux qui voulaient une primaire ouverte.

L’implantation des bureaux de vote est plus dense sur les territoires où domine la droite que dans les fiefs de gauche. Cette répartition a été faite sur la base des résultats du 1er tour des élections présidentielles 2012 (en prenant en compte les résultats de François Bayrou). Cela veut dire qu’il y aura beaucoup de bureaux de vote dans l’ouest qui compte plus de modérés et de centristes. Ce qui pourrait profiter à Alain Juppé. Donc bon point pour le maire de Bordeaux.

Nicolas Sarkozy a aussi perdu sur le vote des français de l’étranger. Finalement, ils pourront tous votés via internet alors qu’il s’était prononcé contre. Tout ce qui élargi l’assiette électorale par rapport au cœur des sympathisants LR largement acquis à l’ancien président est une mauvaise nouvelle pour Nicolas Sarkozy.

Ayant perdu la bataille de l’organisation Nicolas Sarkozy compte bien gagner celle du contenu. C’est une bataille sur la sociologie même des votants. Voilà ce qui pourrait expliquer son discours identitaire et anti-immigration. « Faire du Marine Le Pen alors qu’elle n’est pas là ». D’autant que beaucoup d’électeurs occasionnels du FN sont aussi des électeurs occasionnels LR.

A l’inverse Alain Juppé tente de convaincre les modérés et le centre gauche.

Au final on retrouve un duel « classique » de la droite française entre le « bonapartisme autoritaire » incarné par Sarkozy et le « orléanisme modéré » prôné par Juppé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *