[CULTURE] Rappeurs: de la rue à la Fashion Week

Au tout début le rap était associé à l’image des banlieues, des cités. Les jeunes qui ont la rage écrivent et chantent des rimes pour dénoncer leurs conditions.

Les sons qui accompagnent les paroles sont principalement d’influence reggae, blues, jazz. Le rap rejoint le mouvement hip-hop dans les années 70 avec d’autres forme d’expression « Street » dont la danse, le graffiti et le deejaying.

Les rappeurs dénoncent, « exorcisent » les injustices multiples subies. « L’Etat et le système ont failli nous concernant créons notre monde à nous ». Le mouvement Hip Hop revendique ses propres codes : des valeurs, des attitudes, un style vestimentaire.

Au fil des années le mouvement a pris. L’attitude, les mots et le son ont fini par séduire au-delà des cités. Et le succès du genre musical a envahi la planète.

Ce qui au début, était taggé « culture black » est désormais adulé par une audience blanche. Plus rien ne les arrêtent les rappeurs ont le vent en poupe et parlent à tout le monde.

Et la mode dans tout ça ? Les Marques ont compris le potentiel du mouvement et son potentiel d’influence dans les années 90. La mode « Street Basket » débarque dans nos vestiaires avec des marques « Lead » tels que Nike, Adidas … Les modèles de chaussures, les sweats, les Jogging puisent leurs coupes et matières dans l’esprit Hip Hop. Les rappeurs deviennent des référents.

Au début des années 2010, des rappeurs d’un genre nouveau sont au sommet. Pharrell Williams, Kanye West… Ces rappeurs qui « prennent soin » d’eux, revendiquent un style « chic » et « très fashion ». Les Grandes Marques de mode sont séduits. Ils sont de tous les fashion week (Paris, New-York, Londres). Ils aiment tellement la création vestimentaire, qu’ils proposent leurs collaborations en tant que créateurs. Kanye West (pour ne citer que lui) pour Adidas, Louis Vuitton, Nike …

Le rap a donc réussi sa trajectoire. Mieux, il s’est ancré dans la culture occidentale populaire en attendant le prochain mouvement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *