[CULTURE] Le festival de Cannes : « un gang » qui s’auto-congratule indéfiniment?

Le 69 Festival du cinéma de cannes débute le 11 mai prochain. Un moment fort pour célébrer les créations du 7ième art qu’on aime tant. Et pourtant on risque de revoir les mêmes réalisateurs, acteurs, producteurs…C’est vrai qu’au royaume des stars tout le monde n’est pas élu. Seuls les plus talentueux y accèdent.

Mais si on regarde de plus près les festivaliers changent très peu d’une année sur l’autre. C’est presque toujours les mêmes. Tantôt jurés, en compétition ou simples invités.

Cette année parmi les films sélectionnés, on retrouve les réalisateurs ci-après : Pédro Almodovar, Asghar Farhadi, Ken Loach , Xavier Dolan, les frères Dardenne, Jim Jarmusch, Sean Penn, Olivier Assayas. Pour ceux qui suivent l’actualité du cinéma, on pourrait avoir l’impression que ces noms sont gravés sur les marches du Palais du Festival. Où est la nouveauté ?

Certes, il y a la sélection un certain regard, les films présentés en hors compétition et les séances spéciales. Mais les caméras du monde entier seront braquées sur la sélection officielle. Laissant peu de chances à certains films d’exister. On devine que les enjeux financiers engagés sont importants. Notamment pour les films en compétition.

Mais à force de récompenser les mêmes comment en faire éclore d’autres ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *